John Rea

Toronto (Canada), 1944

John Rea partage son enfance entre l’étude approfondie du piano et d’autres disciplines artistiques, dont le chant, la trompette, le dessin, la sculpture et la danse à claquettes. Jeune adulte, il fait partie d’un groupe d’improvisation dirigée, ce qui l’amènera à se tourner vers la composition, sujet de son doctorat à Princeton aux États-Unis. En 1973, John Rea est appelé à l’Université McGill, à Montréal où il occupera différents postes, dont ceux de professeur de composition, de théorie musicale et d’orchestration ainsi que de doyen. John Rea ne cesse jamais de composer et ses oeuvres de genres extrêmement variés — sont commandées par des ensembles de tous horizons et remporteront des prix prestigieux. Ses musiques ont voyagé à travers le pays, aux États-Unis et en Europe, indéniablement porteuses de son vif intérêt pour les arts et les mathématiques, pour les musiques d’hier et la complexité humaine. Un univers fascinant, foisonnant d’illusions sonores, de métamorphoses et de jeux de miroirs.

Connectez-vous gratuitement afin d’avoir accès à toutes nos ressources.

Partition

Pincer, penser, chanter

Affiche

Bande dessinée

Capsules vidéo

I. Baby do

II. Le grand saut

III. L’envol

IV. Le souffle

Entrevue avec John Rea

Autre matériel disponible

La partition Danser avec la gravité pour les harmonies du secondaire est disponible au Centre de musique canadienne au Québec. — Des frais de droits d’auteur et d’impression s’appliquent.